19/02/2009

PODS Argo Hytos - Compteur de Particules portable

 produit-du-mois.jpg

Le PODS, Portable Oil Diagnostic System, est la nouvelle génération de dispositif de surveillance des fluides hydrauliques.

Il est utilisable aussi bien pour une surveillance en situation, parallèlement à l’exploitation de votre installation hydraulique, que pour une analyse d’échantillons en flacons dans des conditions de laboratoire.

Robuste et fiable, le PODS s’adapte aux conditions de votre environnement de travail. De plus, équipé d’une imprimante thermique intégrée, le compteur de particules portatif permet la visualisation des données en temps réel : vous pouvez ainsi imprimer en direct un rapport d’analyse sur lequel figure la classe de pollution mesurée.

Consultez la documentation technique : PODS.pdf

Visitez notre site Internet et découvrez toutes nos animations didactives et nos fiches techniques à télécharger ! www.utah-hydraulique.com

 

 

10/11/2008

Analyser votre huile pour économiser !

Le prix des huiles hydrauliques, dérivées du pétrole, ne cessent d'augmenter. Comment préserver votre fluide et espacer les vidanges ? Une seule solution : la prévention par l'analyse de prélèvement. Parce que celle-ci vous renseigne à 99% sur l'état général de vos équipements, elle est la première étape vers une maintenance réactive. Contrôler régulièrement la conformité des huiles par rapport aux installations, vous aide à anticiper et à prendre les mesures nécessaires qui vous permettront d'éviter les pannes, la détérioration des composants, et les vidanges à répétition.


Il existe plusieurs types d'analyses, toutes réalisables dans notre laboratoire :
L'analyse gravimétrique ou particulaire - décele la pollution solide
La recherche de particules d'eau - l'eau réduit la lubrication et entraîne l'oxydation de vos composants
L'analyse TAN (indice d'acidité totale) - une acidité excessive provoque la corrosion du système
Le comptage de particules (que nous effectuons avec le PODS Argo Hytos) - classe les particules decelées dans l'huile par taille, ce qui permet d'obtenir facilement une classe de pollution
La mesure de la viscosité - moyen simple pour l'analyse de la structure moléculaire du fluide, donc de sa capacité à se propager aussi bien à chaud qu'à froid.

Ces analyses aboutissent à des préconisations qui permettront de corriger les anomalies. Mais pour cela, nos experts hydrauliciens doivent  avoir les informations utiles : type de machine, huile utilisée, pression et température de travail, cadence de fonctionnement, finesse de filtration, type de pompe, de distribution et de récepteur. En fonction de ses éléments, les actions correctives peuvent  varier de la simple filtration, à la vidange totale de la charge d'huile. Un groupe de dépollution (type Cleanline Argo Hytos), peut être utilisé en dérivation de votre circuit hydraulique, pour filtrer le fluide en situation, sans arrêt machine.

A ses analyses ponctuelles doit s'ajouter un contrôle de l'évolution des paramètres techniques. Pour faciliter cette démarche, les niveaux électriques sont de plus en plus souvent montés sur les installations : pression de travail, température, débit et niveau de l'huile sont affichés en numérique. L'information électrique permet le stockage, la gestion et le suivi des données.

HUILES HYDRAULIQUES - Introduction

L'huile est un fluide dit incompressible. Il est capable de transmettre rapidement l'énergie de la pompe aux récepteurs. Cette première propriété en fait un vecteur de force : il s'agit donc  d'un fluide fonctionnel. De plus, parce que c'est un fluide visqueux, l'huile hydraulique assure la lubrification des composants métalliques (pompes, distributeurs, vérins).

La qualité des huiles hydrauliques doit prendre en compte plusieurs éléments : le pouvoir de lubrification, le coefficient de transfert de chaleur, le pouvoir anti-usure et la bonne résistance au feu. Cette combinaison permet d'augmenter la durée de vie des composants du système, donc, de réduire les coûts de maintenance.

L'huile et la pollution
En effet, les composants hydrauliques ont une forte sensibilité aux polluants, qu'ils soient solides (joints, limaille, papier et autres fibres), liquide (eau et produits chimiques), ou gazeux (air). Ces derniers nuisent au fonctionnement de l'installation, réduisent son espérance de vie et nécessitent une maintenance plus poussée. Il faut donc prendre des précautions, notamment lors du remplissage du réservoir. Trop d'utilisateurs versent l'huile directement dans le bouchon de remplissage : lors de cette opération toutes les particules contenues dans l'air s'introduisent dans le système, même si vous utilisez un groupe de remplissage. Il est préférable d'installer un coupleur de remplissage sur la centrale hydraulique, qui relié au groupe de remplissage, a pour avantage de ne laisser passer que l'huile.

Enfin, pour optimiser au maximum votre charge d'huile, les éléments de filtration : filtre à air + filtre retour + filtre pression - cette combinaison, avec la bonne finesse de filtration, garantie une barrière entre l'intérieur de votre système et la pollution extérieure.
Filtre à air : votre réservoir subit des variations de volume. L'huile manquante est remplacée par de l'air qui doit être filtré.
Filtre retour : filtre l'huile qui revient des récepteurs et des composants et qui retourne au réservoir.
Filtre pression : utilisé en complément du filtre retour, il agit sur l'huile à sa sortie du réservoir.

Une filtration efficace s'effectue avant, après et dans le réservoir.